La République de Pologne applique d'organiser l'exposition internationale EXPO 2022 à Lodz dont le thème sera la revitalisation urbaine - défi mondial et condition pour la poursuite du développement de l'agglomération à travers le monde.

Histoire et tradition

Les premières mentions de Lodz remontent à la fin du XIIIe siècle. En 1332,  le terme « Lodz » a commencé à être utilisé en référence au village se trouvant au bord de la route de Piotrkow. Au début du XIVe siècle, Lodz était un petit village d'une importance mineure. Selon les source, il y avait 44 maisons. Au début du XVe siècle (1414), à l'initiative des évêques de Kujawy, on a commencé des efforts pour attribuer au village les droits municipaux. Le 15 juillet 1423, ces efforts ont été couronnés de succès : Lodz a reçu les droits municipaux du roi Ladislas II Jagellon - à partir de ce moment-là, nous pouvons parler de l'histoire de la ville de Lodz.
 

Pendant de nombreuses années, le commerce a été la source de revenus pour les habitants de la ville. Le XVIe siècle a été une période de développement économique. La population a augmenté pour atteindre un millier de citoyens. Le point central était l'hôtel de ville. Dans la ville, il y avait aussi une école et une église. Parmi les jeunes hommes vivant à Lodz, plusieurs ont réussi à étudier à l'Académie de Cracovie. Malheureusement, la prospérité de la ville a été arrêté par des épidémies, incendies, et surtout par les opérations militaires liées au combat contre le « Déluge » (invasion suède). À la suite de ces événements, l'effondrement de Lodz a a eu lieu, on a noté une diminution significative du nombre d'habitants (environ 200 personnes ont survécu).


Lodz est une ville unique, non seulement en Pologne mais aussi en Europe. C'est ici, au cours de plusieurs années du XIXe siècle, en raison de nombreux facteurs favorables au développement, notamment en raison de la création de conditions favorables à l'afflux de colons engagés dans le tissage, une ville industrielle internationale dynamique a été créée. La ville dont la participation à l'économie mondiale a eu un impact direct sur les résultats financiers de la Bourse de Londres. Les entrepreneurs à succès voulaient et pouvaient influencer la forme de la ville, en prenant soin à la fois des sièges de leur familles et des installations de production, ainsi que des familles des travailleurs ou des bâtiments publics. Du point de vue d'aujourd'hui, on pourrait dire que c'était le plus grand start-up du monde de cette période. Chacun des bâtiments construits a été conçu non seulement en considérant sa fonction, mais aussi les exigences esthétiques de son époque, d'où la beauté de la forme et des détails peut être trouvée dans presque toutes les ruelles historiques de Lodz. La zone urbaine établie à cette époque est l'une des plus importantes du pays, et son caractère spécifique, cohérent et un degré important de conservation par rapport à la dévastation de la Seconde Guerre mondiale permettent la découverte de valeur architecturale exceptionnelle de sites post-industriels, palais et immeubles.


Après la guerre, la ville a conservé son caractère industriel en dirigeant un flux d'investissements dans l'industrie légère, mais dans une période de changements socio-économiques rapides initiés à la fin des années 80, elle a perdu l'élan de développement. Des décennies sans investissements importants dans les infrastructures, l'effondrement des plus grandes entreprises et de l'économie locale ainsi que la dégradation des écosystèmes locales du tissu urbain historique non modernisée, créé à l'apogée du développement de la ville, sont les facteurs qui ont approfondi considérablement les problèmes sociaux, typiques de la période de changement économique rapide. La zone de centre-ville, étendue et ayant une grande valeur historique, est devenue une région d'exclusion sociale croissante où les processus qui dégradent le tissu social sont apparu à une échelle sans précédent dans d'autres villes. La diminution de la population résultant des processus démographiques ou les processus périurbanisation  ont approfondi le phénomène de de la désintégration de la communauté.


Les dernières années sont pour Lodz le temps de renaissance, aussi bien dans le domaine économique que dans le domaine culturel et social - l'ampleur des investissements réalisés et prévus pour les prochaines années ressemble à la dynamique du développement des origines historiques de la ville. En satisfaisant les besoins urgents en infrastructures, lors de la planification des changements, on a adopté principalement la perspective des habitants de telle sorte que, conformément au nouveau paradigme du développement urbain, ils aient un rôle à part entière dans l'élaboration de leur environnement. Toutes les mesures prises visent à améliorer la qualité de vie des habitants de la ville. L'approche adoptée est basée sur les principes de revitalisation globale du tissu socio-économique soutenue par l'intervention environnementale et d'infrastructure, dans le plein respect du patrimoine culturel de la ville. Bien que ce soit beaucoup plus difficile et nécessite un travail supplémentaire de tous les services publics, cela permet à Lodz de récupérer pleinement son éclat non seulement comme une belle ville mais aussi comme un centre économique prospère.